Actualités du GCMP

Actualités du GCMP

Texte de Marie-Jo Dubourg-Savage, Lionel Gaches et Joël Bec

Dans le cadre de l’amélioration des connaissances sur les chauves-souris forestières et de la conservation des gîtes (actions 5 et 12 du Plan Régional d’Actions pour les Chiroptères), les bénévoles du Groupe Chiroptères du CEN Midi-Pyrénées ont recherché en 2011 des gîtes arboricoles sur les communes de Ségur et de Vézins-de-Lévezou (Aveyron).

En 2011 la session de radio-pistage concernait le Murin de Bechstein (Myotis bechsteinii) et en 2012 l’étude porta sur l’Oreillard roux (Plecotus auritus).

La zone d’étude avait été choisie en raison d’une première capture d’un mâle juvénile de Grande noctule (Nyctalus lasiopterus) en septembre 2004 par R.Liozon (GCMP, LPO12) et d’une femelle adulte non reproductrice en juin 2010 (GCMP). Nous espérions donc pouvoir capturer d’autres individus de cette espèce. Par ailleurs il convenait de préciser le statut de cette espèce peu connue, que les nombreux parcs éoliens du secteur mettent en danger. Deux individus ont en effet été tués en 2009 par des éoliennes du Lévezou.

Vers la fin de la session de radio-pistage de l’Oreillard roux, trois Grandes noctules femelles adultes ont été capturées le 29 juin et équipées d’un émetteur. Elles nous ont permis de découvrir 2 arbres-gîtes dans deux boisements différents. Les comptages à la sortie de ces gîtes ont mis en évidence la présence de 15 et 18 individus. Dans les mêmes boisements, deux autres arbres-gîtes ont ensuite été découverts. Une semaine plus tard, 4 autres femelles post-allaitantes, une allaitante et 1 mâle étaient capturés sur le même terrain de chasse que les précédentes.

Ces premiers résultats montrent la nécessité de poursuivre l’étude de la Grande noctule afin de vérifier si elle est présente ou non en automne et en hiver dans le Lévezou et de déterminer la date de parturition de cette espèce en Aveyron.

Un grand merci à tous les bénévoles qui ont participé à la découverte.