Présentation

Connaitre Protéger Gérer Valoriser

Le Conservatoire d'Espaces Naturels de Midi-Pyrénées

Le conservatoire est une association loi 1901 à but non lucratif, et agréée au titre de la protection de l’environnement. Il a été créé en 1988 à l’initiative de naturalistes locaux, d’associations naturalistes et de personnes impliquées dans la préservation de la nature. Il a pour objectif la préservation du patrimoine naturel de Midi-Pyrénées. Ce patrimoine peut présenter un intérêt ou un potentiel écologique, biologique ou géologique.

Les missions du conservatoire :

P1280586b

CONNAITRE

Acquérir des connaissances sur la biodiversité par la réalisation d’inventaires et d’expertises, et le partage de ces connaissances pour la détermination de priorités d’intervention auprès de ses partenaires. Le CEN accompagne ainsi différents acteurs pour la prise en compte de la biodiversité dans les territoires, notamment en contribuant à l’élaboration et à la mise en œuvre des politiques publiques en faveur d’un réseau écologique national, en particulier au travers de Natura 2000 ou des politiques réglementaires.
DSCN3217

PROTEGER

Par la maîtrise foncière ou d’usage de terrains publics ou privés par l’acquisition, la location ou convention et par la gestion de sites bénéficiant de protections réglementaires ou non. Le CEN Midi-Pyrénées peut également s’appuyer sur le fond de dotation (national) qui permet d’assurer le portage foncier et de garantir l’inaliénabilité des biens fonciers et gérés par les CEN de France.

MOTOFAUCHEUSE_Feder

GERER

La gestion durable de sites par la mise en œuvre d’opérations spécifiques adaptées, en régie ou déléguées, définies par un plan de gestion et bénéficiant d’un suivi scientifique.
3K3Q2448

VALORISER

La valorisation par des aménagements pour l’accueil du public, l’organisation de visites, de conférences, d’actions en milieu scolaire, et de publications pour contribuer à l’éducation à l’environnement et au développement durable.

Les valeurs du conservatoire

En 2017, son action de gestion de sites concerne environ 10 000 ha sur la région sous diverses modalités : maîtrise foncière, convention de gestion avec des particuliers, des collectivités, Ministère de la défense…, convention d’assistance techniques…

Outre sa capacité à gérer des sites dans des contextes variés allant des programmes de conservation des zones humides à la gestion de terrains compensatoires, le CEN MP joue un rôle important pour l’amélioration des connaissances relatives à la biodiversité en Midi-Pyrénées. Il est également pilote dans la mise en œuvre de divers atlas et politiques à l’échelle de la région (Atlas chiroptères, lépidoptères, odonates… ; ZNIEFF ; Plan nationaux d’action (Desman des Pyrénées) et régionaux d’actions (Odonates et Papillons…) et force de publication dans les revues naturalistes et scientifiques.

L’action des Conservatoires d’espaces naturels pour la gestion et la préservation des milieux naturels est reconnue par l’article L.414-11 du code de l’environnement. Cette reconnaissance se matérialise par un agrément délivré conjointement par le Préfet de région et le Président du Conseil régional, lequel définit les missions jugées de service public sur leur territoire d’intervention.

Sa démarche est régie par la charte des Conservatoires d’espaces naturels qui définit les caractéristiques et valeurs essentielles de l’action Conservatoire, à savoir :

La recherche de la pérennisation de ses actions de conservation en faveur du patrimoine naturel par la maîtrise foncière et la maîtrise d’usage à long terme dans une optique d’ancrage territorial et de proximité avec les parties prenantes localement, en s’appuyant sur la négociation, la concertation et le partenariat public ou privé.

La mise en œuvre d’une approche scientifique et technique mobilisant des compétences très spécialisées sur l’environnement, la faune, la flore, les habitats naturels et le développement durable par de son équipe de 20 salariés au global encadrée par leur conseil scientifique, accordant une place importante à la formation et à la mutualisation des savoirs et des compétences avec ses partenaires dans une démarche dite d’intendance du territoire.

L’accessibilité pour tout public  à ses activités et ses informations que ce soit pour les manifestations proposées ou pour les données issues des inventaires et des suivis naturalistes. Le CEN MP adhère à la charte du SINP (Système d’information sur la Nature et les Paysages).

La non lucrativité des actions, le recours au bénévolat, le travail en partenariat avec les collectivités publiques apportant des contributions en nature, la mutualisation de moyens et l’accessibilité tarifaire pour les publics les plus défavorisés avec des coûts de mise en œuvre limités.

Une gouvernance associative large dans ses instances de décision, qui réunit des représentants de la société civile, de collectivités territoriales, de l’Etat, de gestionnaires d’espaces naturels et de personnalités qualifiées et pour l’encadrement et l’évaluation des activités au sein de comités de pilotage, de comités techniques.

Les groupes thématiques du conservatoire

Conformément à ses statuts, le CEN Midi-Pyrénées a la possibilité de se doter de groupes thématiques (faune/flore) et d’antennes géographiques. Groupes de travail interne ou organismes distincts, ils permettent au Conservatoire :

– de mettre en œuvre des pôles de compétences territoriales et/ou thématiques dans les disciplines naturalistes afin d’assurer avec cohérence la connaissance, la gestion et la préservation des espaces et des espèces,

– d’établir des relations privilégiées entre les différents membres d’un groupe, d’une antenne, du réseau et du Conservatoire d’espaces naturels de Midi-Pyrénées, portant en particulier sur l’échange de compétences.

Deux groupes thématiques existent au conservatoire de Midi-Pyrénées, en raison de l’importante implication des bénévoles et de l’équipe salariée :

Accéder au portail WEB'OBS

WEB’OBS est un portail mutualisé, dynamique, destiné à valoriser des données naturalistes entre diverses structures en Midi-Pyrénées. Cet outil collectif, mis à disposition pour la communauté naturaliste, se présente sous forme d’observatoires thématiques (libellules, oiseaux, papillons…).

Les membres du conservatoire